MONEY (four)

MONEY ! (four)

26 – J’ai tout lu sur l’argent, j’ai lu tout ce qu’on peut lire sans être un spécialiste or so called, sans être un type qui passe sa vie plongé dans des livres, j’ai lu law, hume, smith, j’ai lu ricardo, marx…, j’ai lu keynes, schumpeter, et même un peu friedman, j’ai lu galbraith, j’ai lu simmel, et bien d’autres… , et je n’en sais pas beaucoup plus, je ne sais pas grand chose de plus, je n’ai découvert aucune évidence, aucune lumière. Je connais un peu mieux le labyrinthe des théories de l’argent, la façon dont les évidences sont tordues, déformées, renversées, violées, puis jetées, ensevelies. Je ne sais pas grand chose mais je sais que l’argent est un des secrets les mieux gardés, je sais que l’argent est un fait arbitraire, je sais que l’argent est un axiome sans fondements, je sais que la seule logique de l’argent est celle du pouvoir et de la violence, je sais que l’argent n’existe pas, que seule notre croyance en lui existe, je sais que le pouvoir de l’argent repose sur la persuasion, et quand la persuasion ne suffit plus, sur les armes, je sais que, tous les jours dans le monde, de l’argent est créé ex-nihilo, je sais que cet argent nouveau crée à la même seconde une nouvelle pauvreté, je sais que le fossé se creuse jour après jour entre ceux qui fabriquent de l’argent et ceux dont on fabrique la misère, je sais que tout ça n’a aucun sens, je sais que demain ne vaudra pas mieux qu’hier, je sais que le travail ne crée que de l’aliénation et de la pollution, je sais que le progrès n’a jamais existé, je sais que seules existent la folie, la cupidité, la violence, et que toutes les grandes idées ne sont que des mensonges, je sais que l’argent est le lieu exact, géométrique, du mensonge, je sais que l’argent est fascinant comme la merde, brillant comme le soleil, je sais, oh prince, bien peu de choses, en somme…

3 commentaires

  1. je me souviens de Jay , le junky de LA ,qui disait a Rio:
    Money is a fiction !

    et aussi Orazio qui dit :
    C est nous qui donnons le pouvoir au pouvoir —

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *