OÙ SONT LES INDIENS ?

 JE NE SUIS PAS RESPONSABLE

JE SUIS UN CHAT 

J’AI BESOIN DE M’ALLÉGER

JE NE SUIS PAS RESPONSABLE DE CE QUE FAIT CE PAYS – MON PAYS ? –

DES ARMES DES BOMBES DU NUCLÉAIRE DES SUPER-MARCHÉS DES RONDS-POINTS

DU FRIC DE L’ARGENT DU POUVOIR

DE LA RÉPRESSION DES GUERRES DES MASSACRES

DES MIGRANTS DES MILLIONS DE MIGRANTS QUI FUIENT LEURS PAYS MASSACRÉS

JE DOIS LE VOIR

DOIS-JE LE VOIR ?

OUI JE DOIS LE VOIR

JE DOIS VOIR LE MONDE

JE VEUX VOIR LE MONDE

LE MONDE EST LÀ  

JE NE SUIS PAS SURE DE POUVOIR LE COMPRENDRE

COM-PRENDRE

LE PRENDRE AVEC MOI

IL FAUT ACCEPTER DISENT LES SAGES

BOUDDHISTES OU STOÏCIENS

ACCEPTER

ACCEPTER

LA VIOLENCE HUMAINE

LA FOLIE HUMAINE

LA FONDAMENTALE INJUSTICE

C’ EST LA NUIT JE VOIS DES MILLIONS D’ ÉTOILES

UNE ÉTOILE FILANTE TRAVERSE LE CIEL MAGNIFIQUE

UNE PLANÈTE EN TRAIN DE SE SCRATCHER ?

 SUR CETTE PLANÈTE

DES MILLIARDS D’ORGANISMES S’ AGITENT  AFFAIRÉS

À CHERCHER L’ARGENT LA GLOIRE LE POUVOIR

ENFUMÉS DANS LEURS VOITURES

 QUE SE PASSE T-IL SUR CETTE AUTRE PLANÈTE ?

ARRIVER À VOIR

SANS PLONGER

MATTHIEU DIT = JE ME LÈVE LE MATIN J’ ÉCOUTE LES NEWS

 ET J’ AI ENVIE DE TOUT CASSER 

JE N’ ÉCOUTE PLUS LES NEWS

JE NE VEUX PAS SUIVRE LES DÉTAILS DU MERDIER AU MICROSCOPE

  JE SORS DANS LA RUE

JE VOIS LA POLICE PARTOUT À PIED À CHEVAL EN VÉLO DANS LES PARCS EN VOITURE EN MOTO

+ LES MIGRANTS PAR TERRE + LES PROSTITUÉES CHINOISES

ET DES HOMMES GLAUQUES AUTOUR +

DES BOBOS ET LEURS BÉBÉS + DES JEUNES QUI FONT LA FÊTE

COMMENT VOIR ET NE PAS ÊTRE ÉCRASÉ

ÉCRASÉ ? 

 + CULPABILITÉ ?

CETTE NUIT J’ ENTENDS

TU VEUX TE PUNIR !

TU VEUX TE PUNIR ?

D’ ÊTRE BLANC D’ ÊTRE DANS CE PAYS

TE PUNIR CAR MÊME SI TU FAIS TOUTES SORTES DE CHOIX COMME

NE PAS AVOIR D’ARGENT

NE PAS TRAVAILLER

TENTER UN ACCORD ENTRE CE QUE TU VIS CE QUE TU FAIS

TA VIE EST TROP FACILE

LA CULPABILITÉ D’ ÊTRE BLANC =  VIVRE TRANQUILLE ?

VIVRE TRANQUILLE ? ÊTRE COUPABLE ?

ON PRESSENT QUE PARTOUT AILLEURS LES GENS SONT PLUS JOYEUX ?

JE SUIS DANS LE TRAIN

LUI EST MON VOISIN – D’ ORIGINE ALGÉRIENNE A T-IL PRÉCISÉ

IL PARLE ÉNORMÉMENT – IL EST CONFÉRENCIER

IL PARLE DE DEUX JEUNES FRANÇAIS 19 ANS ET 22 ANS QUI SONT ALLÉS EN SYRIE

 ‘ILS ONT PERDUS LEUR HUMANITÉ !

QU’EST CE QU’ ILS CROYAIENT ?

LA-BAS C’ EST LA GUERRE !

ICI C’ EST LE PAYS DES BISOUNOURS – IL N’Y A PAS DE VIOLENCE ‘

QUOI DIRE ? JE NE ME SENS PAS AU PAYS DES BISOUNOURS ?

EST- ON DES BISOUNOURS AU PAYS DES BISOUNOURS ? 

IL DIT = S…. EST UN CRIMINEL DE GUERRE – LA LYBIE EST MASSACRÉE

 PARTOUT LES AMÉRICAINS DÉTRUISENT LES RÉPUBLIQUES ARABES

POUR INSTALLER DES RÉGIMES TOTALITAIRES PSEUDO MUSULMAN INTÉGRISTE

 CES RÉGIMES TENTENT DE S’IMPOSER À LA JEUNESSE ARABE EN DIFFICULTÉ

IL DIT = BANLIEUE = METTRE AU BANC À UNE LIEUE DE LA VILLE DES GENS QU’ ON VEUT EXPULSER

 IL VEUT ÉCRIRE UN LIVRE SUR LA GRANDE CIVILISATION ARABE

CELLE DE LA TOLÉRANCE DE LA PHILOSOPHIE DES INVENTIONS DES MATHEMATIQUES —

– L’ESPRIT DE CORDOU –

 IL DIT = CETTE CIVILISATION NE NOUS A PAS ÉTÉ TRANSMISE PAR NOS PÈRES QUI VOULAIENT S’ADAPTER

  ET C’EST CELA DONT NOUS AVONS BESOIN

RETROUVER NOS RACINES

NADIA CRIE = Y EN A MARRE DE LIRE DES BLANCS ! DES RÉFÉRENCES AUX BLANCS – DES BLANCS !

ET ANTONIN J’EN AI MARRE ! IL A ÉTÉ EN PRISON ET ON PARLE QUE DE LUI

PARCE QU IL EST BLANC (EN PLUS MIGNON)

TOUS LES AUTRES EN PRISON ON EN PARLE PAS !

JE LUI DIS = MAIS IL A FAIT 10 MOIS DE PRISON

ÇA N’A PAS MOINS DE POIDS SOUS PRÉTEXTE QU’ IL EST BLANC !??

LUI CRIE = JE N’AI PAS CHOISI D’ ÊTRE BLANC

ON A PAS CHOISI D’ ÊTRE BLANC

IL EST JEUNE À CASQUETTE

IL CRIE = IL FAUT TRAHIR SA CLASSE !

PLUS TARD JE LUI DEMANDE CE QUE ÇA VEUT DIRE

TRAHIR SA CLASSE 

JE COMPRENDS SANS COMPRENDRE

JE N’AIME PAS LE MOT TRAHIR 

ALORS IL DIT =

LIGNES DE PARTAGE 

J’ AIME

LIGNES DE PARTAGE

UN DESSIN MOUVANT OÙ

TOUT PEUT BOUGER

LUI ME DIT COMME UNE DEMANDE =

 LES BLANCS DOIVENT RENONCER À LEURS PRIVILÈGES

JE N’OSE PAS ALLER VOIR LES RÉFUGIÉS

JE NE SAIS PAS QUOI FAIRE

ELLE CRIE = À 6H DU MAT QUAND IL FAUT DÉFENDRE LES MIGRANTS

ON EST TRÈS PEU ET SURTOUT DES FEMMES !

 LE PAYS DES BISOUNOURS ?

UNE FEMME STREET MEDIC TÉMOIGNE =

JE NE SAIS PAS S’IL Y A EU DES MORTS DANS LES MANIFS

J’ AI VU DES GENS PARTIR EN AMBULANCE LA TÊTE EN SANG

 JE N’ AI JAMAIS EU DE NOUVELLES

 LES SECOURS NE VENAIENT PAS QUAND J’ APPELAIS

 IL FALLAIT PARFOIS ATTENDRE DES HEURES

 LES TRAUMATISMES SONT NOMBREUX

CEUX QUI LA TÊTE EN SANG ÉTAIENT ENTOURÉS DE CRS

DANS SON FLOT DE PAROLES IL A AUSSI DIT =

IL NE FAUDRA PAS S’ÉTONNER D’ UN RETOUR DES ATTENTATS ANARCHISTES

COMME VERS 1870-1915

IL A PARLÉ DE SADI CARNOT

PRÉSIDENT ASSASSINÉ

FAUT-IL TOUT SAVOIR ?

ILS ONT DIT = RIEN NE NOUS EST ÉPARGNÉ MÊME PAS DE SAVOIR

JE LUI DIS QUE JE PASSE MES JOURNÉES À TENTER DE VOIR CE MONDE

JE POURRAIS TOUT ADDITIONNER

LA VIOLENCE + LES ARMES + LA POLLUTION + LE NUCLÉAIRE + LES MIGRANTS+ L’ARGENT +LE POUVOIR +L’ÉTAT + L’ARMÉE —–

LA FRANCE VIENT DE S’ OPPOSER À L’INTERDICTION DES ARMES NUCLÉAIRES

CONTRE 122 PAYS QUI ONT SIGNÉS

QUOI FAIRE ?

JE SUIS ARTISTE

JE -CROIS- EN L ART 

CROIRE ?!

 POUR QUOI ?

TÉMOIGNER ? CRACHER LE MACHIN ? AU MOINS PARLER ? AU MOINS ÉCRIRE DESSINER ? FILMER ?

AU MOINS SE DÉFOULER ? SE POSITIONNER ?

LA BATAILLE SE JOUE AUSSI EN NOUS

IL DIT = DANS CETTE SOCIÉTÉ UN BÉBÉ NAIT CAPITALISTE

PAS D’INNOCENCE ?

ET L’ART IMBRIQUÉ AVEC L’ÉTAT L’ARGENT LE MARCHÉ LA SPÉCULATION LES BANQUES

JE FAIS QUOI AVEC ÇA ? 

DEPUIS NUIT DEBOUT JE FAIS UN BREAK

JE NE VAIS PLUS VOIR D’EXPOS NI DE VERNISSAGES

EST CE QUE JE ME PUNIS OU ME REPOSE ?

JE CROISE DES CHERCHEURS ACTIVISTES ENGAGÉS

CLAUDE SERFATI QUI DÉNONCE/ÉTUDIE -LE MILITAIRE-

 JÉRÔME BASCHET QUI ÉCRIT/DÉFEND LES LUTTES AU CHIAPAS

JE ME DEMANDE COMMENT CERTAINS CHERCHEURS TROUVENT -LEURS PLACES DANS CE SYSTÉME-

PEUT-ON DÉNONCER VRAIMENT ET ÊTRE PAYÉ PAR L’ ÉTAT QU’ ON DÉNONCE ?

DANIEL ME DIT QUE DE GAULLE SURPRIS PAR MAI 68

AVAIT DIT = EMBAUCHEZ DES MAOÏSTES – EUX ILS SAVAIENT –

L’ ÉTAT A EMBAUCHÉ DES MARXISTES DES MAOÏSTES POUR SAVOIR

IL DIT AUSSI QUE LA CIA VA DANS LES FAC

LES INCITE À INVITER TOUS LES GUÉRILLEROS DE LA PLANÈTE

ET PREND DES NOTES

ALORS QUOI ?

 EN TANT QU’ARTISTE JE VOIS QUE L’ART CRITIQUE NOURRIT LE SYSTÈME

LE REND PLUS SEXY ! LE RAJEUNIT ! LUI DONNE LA PÊCHE !

JE NE VOIS PAS DE PLACE ÉVIDENTE  DANS CE SYSTÉME

JE NE VOIS PLUS COMMENT TROUVER DE L’ARGENT

QUAND JE FAISAIS DES EXPOSITIONS JE ME SUIS BATTUE POUR ÊTRE PAYÉE

ET NOW JE NE FAIS PLUS D’EXPOSITIONS

ET TOUT EST LIÉ = GALERIE/ACHAT/BOURSE/ÊTRE PROF/ÉCOLE D’ART/MARCHÉ/ARGENT/EXPOSITION/GROSSES INSTITUTIONS

JE VOIS LA NECESSITÉ DE CRÉER DES LIEUX AUTONOMES

ET L’ARGENT  ? ET LA RECONNAISSANCE (LIÉE A L’ARGENT) ?

PIERRICK  – UN AUTONOME QUI A OUVERT DES SQUATS- ME DIT =

JE NE SUIS PAS UN HYPER VIOLENT ! JE SUIS EN COLÈRE !

IL N’ Y A PAS DE PURETÉ 

 IL DIT AVEC TENDRESSE = LES PROFS SONT FLASQUES MAIS ON PART D’ OÙ ON EST

SI ON EST PROF-CHERCHEUR ON PART DE LÀ

 LUI IL CIRCULE DEPUIS LES VERNIS LES EXPOS JUSQU’AU CORTÈGE DE TÊTE

ET VEUT TRAVAILLER AVEC DES ENSEIGNANTS

IL DIT= CETTE SOCIÉTÉ NOUS NOURRIT

CETTE SOCIÉTÉ NOUS NOURRIT – OUI 

ET NOUS EMPOISONNE !

– 

IL N Y A PAS DE PURETÉ ?

TROIS FEMMES KURDES PRÊTENT SERMENT

ELLES TENDENT LEURS  MAINS ET JURENT ENSEMBLE DE SE BATTRE

CONTRE LE PATRIARCAT

ET POUR LA PURETÉ DU NÉOLITHIQUE !

ÇA ME FAIT RIRE -JE TROUVE C’EST MERVEILLEUX

LA PURETÉ DU NÉOLITHIQUE ! 

CES TROIS FEMMES KURDES ONT ÉTÉ ASSASSINÉES 

IL N’Y A PAS DE PURETÉ ?

AI-JE UN DÉLIRE SUR LA PURETÉ ?

ET CETTE CULPABILITÉ ?

 QUI ME DIT QUE MÊME SI ON SE MÈNE LA VIE DURE ICI

ÇA N’EST PAS – ÇA NE SERA JAMAIS COMME LA-BAS

LA-BAS ÇA PEUT ÊTRE LA BANLIEUE – LA SYRIE

 L’ AFRIQUE D’ OÙ VIENT NOTRE RICHESSE

JE VOIS TOUS LES GENS QUI S’AMUSENT DANS LES CAFÉS À PARIS

ET NOUS  ON S’ AMUSE AUSSI AU BORD DE LA SEINE APRÈS CHAQUE CONFERENCE

COMME CELLE DE BADIOU

CONSÉQUENCES

OÙ J’EN SUIS ?

J’ EN SUIS QUE JE VEUX VOIR SANS ÊTRE ÉCRASÉ

EN RESTANT JOYEUSE LÉGÈRE

 EST-CE POSSIBLE ? EST-CE UN NON-SENS ?

JE NE SUIS PAS RESPONSABLE !

JE SUIS UN CHAT 

JÉRÔME PARLE DES INDIENS QUI SE RÉVOLTENT AU MEXIQUE

IL DIT = QUAND LES INDIENS SE RÉVOLTENT

ILS COUPENT LE LIEN AVEC L’ ÉTAT

ILS NE REÇOIVENT PLUS D’ ARGENT DE L’ ÉTAT PLUS DE SUBVENTIONS

ILS NE PAYENT PLUS LEURS IMPÔTS

 ILS CRÉENT LEURS PROPRES POUVOIRS ET ORGANISATIONS

  UNE ÉVIDENCE – UNE LOGIQUE SIMPLE

EST-CE LA BASE ?

COUPER LE LIEN AVEC L’ ÉTAT

NE PLUS RECEVOIR D’ ARGENT

CRÉER SON PROPRE POUVOIR

NE PLUS RECONNAITRE LE POUVOIR DE L’ ÉTAT

ON POURRAIT LE FAIRE 

ON PEUT LE FAIRE 

COUPER AVEC L’ ÉTAT ?

MAIS L’ÉTAT EST PARTOUT DANS CE PAYS

DU MILITAIRE AU NUCLÉAIRE À L ENSEIGNEMENT AUX BIBLIOTHÈQUES À LA SÉCU À POLE EMPLOI À LA MÉDECINE L’ AGRICULTURE L’ART ETC

L’ ÉTAT EST UN PARENT OMNIPRÉSENT ?

RÉMI DIT = SI ON NE TRAVAILLE PAS POUR L’ÉTAT

ON TRAVAILLE POUR L’ INDUSTRIE (ET ILS SONT LIÉS!)

JE ME SUIS RÉCONCILIÉE AVEC MES PARENTS

 JE ME SUIS RÉCONCILIÉE AVEC LA MÉDECINE

 RÉCONCILIATION ?

RESTE QUE CETTE SOCIÉTÉ NOUS MÉNE DROIT DANS LE MUR

J’ENTENDS CET HOMME DANS UN CAFÉ =  ON ASSISTE AU NAUFRAGE DE LA PLANÉTE – IL N’ Y A PAS DE PLANÉTE B

L’ ACCEPTATION CE N’EST PAS DE DIRE OUI À TOUT

C’EST VOIR CE QUI EST ET SE POSITIONNER

POUVOIR DIRE NON

OUI OU NON

– 

J’ AIME L’ ÉNERGIE ADO – DES  ANARCHISTES ?

ON EST CONTRE

CONTRE

DIRE NON NON NON NON

ADO ? OU PLUTOT TRÈS MATURE !

SI ON PENSE UN PEU ON NE PEUT QUE DIRE NON

NON

NON 

– 

LA EST LA LIMITE DISENT CERTAINS

BADIOU NOUS DIT QU’ IL FAUT DES MOTS D’ORDRE POSITIFS

PRENDRE LE RISQUE DE MOTS D’ ORDRE POSITIFS

LUI DIT  =  SI ON EST CONTRE

 ON FINIT LES UNS CONTRE LES AUTRES

ON FINIT SEUL CONTRE TOUS ?

JE NE VEUX PAS ME PUNIR

COMMENT ÉCHAPPER À LA CULPABILITÉ

DE QUOI EST-ELLE FAITE

DE QUEL RAMASSIS DE MERDIER ?

VOIR CE MONDE ET RESTER JOYEUX ?!

 ÊTRE JOYEUX PARCE QUE C’ EST UN VASTE MERDIER !? 

ÇA AURAIT PU ÊTRE UN PARADIS

JE MARCHE DANS LA MONTAGNE

JE CROISE DES CHAMOIS DES BOUQUETINS ROUX MAGNIFIQUES

UN RENARD UN MARCASSIN UN SERPENT D’EAU

J’ AVAIS ÉCRIT

NE SOYONS PAS NAÏFS – PAS NAÏFS 

LA TERRE AURAIT PU ÊTRE UN PARADIS 

UN PARADIS !

QUE FAIRE DE CE MILIEU ART CONTEMPORAIN ?

JE CONTINUE – NOUS CONTINUONS

CRÉER NOTRE PROPRE LIEU

FAIRE VIVRE NOTRE MI-LIEU

DÉVELOPPER UN AUTRE RÉSEAU

ART DEBOUT !

JE RÊVE D’ UN RÉSEAU TRANSVERSAL ART PHILOSOPHIE RECHERCHE ACTIVISME ÉCOLOGIE PAYSANNERIE FÉMINISME ETC.

QUI SE CRÉE DANS UN MOUVEMENT TRÈS LENT

ET L’ ÉVEIL ?

ATTEINDRE LA PAIX !

L’ ÉVEIL = LA RÉVOLUTION RADICALE ?

RÉSOUDRE EN SOI LES CONFLITS LES GUERRES

ET RAYONNER

JE PASSE PAR HASARD DEVANT UNE GALERIE

IL Y A UN VERNI

ELLE ME RECONNAIT

 JE LUI DIS = NOW JE SUIS ANARCHISTE – JE NE VAIS PLUS DANS LES VERNIS

ELLE ME DIT = ON PEUT ÊTRE ANARCHISTE ET ALLER DANS LES VERNIS

JE LUI DIS = PAS MOI !

 OK C’EST UN PEU N’IMPORTE QUOI

J’AIME LE N’IMPORTE QUOI !

POURQUOI JE DIS ÇA ?!!

AMOUR DU TRANCHANT

DE QUELQUE CHOSE QUI AURAIT UNE LOGIQUE IMPLACABLE

RADICALE

OÙ SONT LES INDIENS ? 

1 commentaire

  1. ng,
    les indiens,
    les indiens il n’y en a plus.
    pas chez nous.
    je suis à montréal. au canada et aux états-unis, les indiens sont dans des réserves.
    en france, en europe, nous sommes nos propres indiens, nous nous sommes détruits nous-mêmes.
    il ne reste que des métisses.
    tu vois le lisse et le strié de deleuze ? j’aime bien le lisse et le strié.
    le strié, c’est les règles, les lois, ce sont les limites claires, c’est le quadrillage institutionnel par exemple, mais aussi celui que l’on trace dans « nos propres organisations », avec les lieux, les horaires, les mots qui classent les relations…
    le lisse, c’est ce qui n’est pas clair et s’étend entre les nervures du strié, c’est ce qui échappe au strié.
    personne ne vit entièrement dans les stries.
    personne chez nous ne vit non plus entièrement dans le lisse.
    les indiens sont dans le lisse, ou bien dans leurs propres stries, dans les stries qu’ils ont choisies, qui n’intersectent pas les stries dominantes.
    chez nous, il n’y a que des métisses, il y a au mieux des métisses.
    ou alors des marginaux isolés.
    chez nous, il n’y a pas de réserves mais des banlieues.
    les indiens ne sont pas ceux qui étaient là avant, ils y sont arrivés après.
    c’est logique, puisque nous sommes les Grands Colonisateurs.
    mais il y a le lisse.
    un squatt est dans le lisse.
    dealer, c’est dans le lisse.
    les plus indiens sont sans doute les plus bandits.
    l’indien est un éminent bandit, le plus grand hors-la-loi, puisqu’il ne se soumet à aucune convenance de la société.
    les bandits, les brigands, les délinquants comme on dit.
    ceux qui vivent entre les mailles du filet.
    ceux qui travaillent au noir ou dont le commerce est interdit.
    ceux qui volent ou reprennent.
    et certains sont sans doute bien organisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *