Retour sur la manifestation du 14 juin à Paris

 

Un million de personnes dans la rue…

 

…dans une bonne ambiance

 

…et les habituelles violences policières

Nuit Debout dans la rue

 

Fin de la journée sur notre place

 

Classé dans Manifestation , Paris

7 réponses à “Retour sur la manifestation du 14 juin à Paris

  1. Bonjour les debout. Une seule solution: La Révolution, agrémentée de grève générale.. Les gouvernants ont décidé de tourner le dos à la population, pour faire ami-ami avec les possédants, leurs copains; quoiqu’il en soit, bientôt, elles et ils seront licencié-es-s par la population. Alors, ces dames et messieurs vont là où la soupe leur sera servie, pour bons et loyaux services.. On n’aura pas la mémoire courte, on connaît leur pedigree, et qu’ils aillent recevoir le salaire de leur trahison; « les trente deniers de Judas ».. Si tant est que l’on puisse encore leur accorder quelque crédit. Allons, qu’on les compisse, qu’on les conchie.. Nous avons encore du boulot à abattre.. « Et cependant, Elle tourne.. » Salutations.

  2. Bonjour les Debout,
    Votre organisation ressemble de plus en plus à un banal groupuscule d’extrême-gauche qui phantasme sur la révolution, la grève générale et une lutte des classes archaïque. Vous paraissez de plus en plus sectaires avec vos ritournelles sur les pauvres manifestants agressés par la police. Revenez sur Terre. Qui a défoncé Necker Enfants Malades? Les CRS peut-être? Tout cela est très loin des valeurs de la République française et de la démocratie. C’est bien dommage, d’autant qu’au tout début, on avait l’impression d’un véritable mouvement novateur et frais. C’était il y a longtemps, quelques mois…

    1. Pendant que la préfecture de police faisait le pitre dans les médias en demandant aux manifestants de se désolidariser des autonomes/ »casseurs » [1], voici ce qui se passait sur le terrain : toutes les rues qu’on croisait étaient barrées par des forces de l’ordre, ainsi que les escaliers. Il en était de même aux Invalides. Et des forces de l’ordre bloquaient l’avant du cortège. Il n’y avait aucun moyen de sortir de la manifestation. Concrètement la préfecture de police empêchait ceux qui le souhaitaient de se désolidariser physiquement des autonomes.

      [1] https://twitter.com/prefpolice/status/742697310426169345

    2. Dommage, qui a défoncé Necker??, les images le montrent nettement , les manifestants qui veulent rejoindre l’esplanade des Invalides les CRS qui les empêchent et un mec seul avec une masse qui fracasse les vitrines pendant 2, 3 minutes et pas unpolicier ni en civil ni en uniforme pour l’arrêter.. Et d’ailleurs c’est qui se mec?, vous avez entendu parler de son arrestation dans les journaux?, sur le net?….Nous ne sommes pas un groupuscule, nous sommes des millions sur la planète à avoir compris ce qui se trame….Si on laisse faire la pieuvre neo-libèrale Vous y passerez vous aussi … Nous ne sômmes pas des moutons… BRUNO.T

  3. Hello je suis Bruno.T participant aux nuits debout de Poiitiers, mais également intermittent du spectacle en lutte depuis 2003 (Francofolies…etc…..) Des manifs, des actions parisiennes ou régionales je ne les compte plus, Je n’avais jamais vu autant de monde à Paris et cela depuis 1986…. Je suis passé après avoir été gazé 2 fois avec 4 de mes copains pour arriver aux Invalides le 14 Juin…. Je ne me bat pas, je suis un pacifiste endurci et malgré tout cela j’ai la nette sensation d’avoir été manipulé pour les besoins de l’image au service de cet état qui nous trompe et qui malgré mes convictions profondes n’a plus aucune valeur à mes yeux…. La souricère est très bien organisée hérité entre autres du tachèrisisme en Angleterre…. Non seulement toutes les petites rues sont bloqués, celui qui sort ne peut plus rentrer à par par quelques trous de souris…. Mais les manoeuvres de desencerclement n’ont pour but que de sinder la manifestation pour éviter l’image de 1 million de personnes sur l’esplanade des Invalides….2 ou 300 metres précédant l’esplanade sur le Boulevard je ne sais plus quoi… Les CRS nous bloquent une première fois (et ce n’était sans doute pas la première fois)… On crie, on chante laissez nous passer devant l’éminence du gazage les moins téméraires reculent, il y a quelques syndicalistes isolés… Au bout de quelques minutes :GAZ, mouvement de panique et hyper surprenant les CRS se dégagent au croisement sur la gauche laissant passer ceux qu’ils viennent de gazer!!!!… ça ne dure pas longtemps, dès que les premières bannières regroupés de syndicats arrivent ils referment… Nous avons observé longtemps, ils l’ont fait un certains nombres de fois, ne laissant passer que ceux qui venaient d’être gazés et refermant lorsque les délégations syndicales arrivaient… Pour finir ils ont détournés tout le défilé sur la gauche les ramenant sur le boulevard parallèle ou devinez quoi les rangées de bus affrétés pour la manif attendaient sagement que tout le monde remonte et reparte dans sa ville de Province…..Manipulation, dés le départ de la manif, pour empêcher la photo du million de manifestants sur l’esplanade des Invalides et offrir des images de bataille désordonnées à une masse de consommateurs télévisuels qui ne peuvent derrière leur écran comprendre ce qu’il se passe réellement………Ne nous laissons plus faire, nous nous sommes retrouvés plusieurs milliers pris au piège impossible de sortir à part par un trou de souris organisé par les CRS sur le boulevard menant devinez ou: vers les Bus….Montons des chorales équipées, résistantes, pacifistes… Je cherche, nous cherchons des solutions ici à Poitiers pour contrer la stratégie et les violences policières….Je ne sais pas si c’est la bonne solution mais la prochaine fois devant les CRS bloquant la rue je chanterais, je me mettrais à genoux par terre et chanterais encore en demandant à ce qu’ils laissent passer tout le monde ou personne si ils chargent ou si ils gazent à ce moment là ils auront perdus mediatiquement, si nous sommes des milliers à le faire à ce moment là ils auront perdus mediatiquement les images seront relayées automatiquement par le réseau et feront des petits…. Voilà c’est une idée, je suis prêt à débattre… Ah oui pour finir j’ai été élevé par des gens dont vous avez peut-être entendu parler…. Gandhi, martin luther et Mandela pour ne citer qu’eux…. Bruno.T

Répondre à pyb Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *